(Forum Rp liè aux Royaumes Renaissant) Venez découvrir le quotidien de la douce Lucette et de son beau Gluth. Que vous soyez amis, invités, ou de passage, soyez les bienvenues. Peut être ferez vous parti de l'aventure, ne serait-ce qu'un instant?


    Zarrivée bouleversante

    Partagez
    avatar
    Aliote

    Messages : 8
    Date d'inscription : 09/03/2013

    Re: Zarrivée bouleversante

    Message  Aliote le Sam 9 Mar - 13:47

    Zet voilà, reprenant nos zabitudes, ne pouvant rien faire contre le feu qui zà cet zinstant rejaillissait, tel le phoenix renaissant de plus belle, zet s'envolant zà nouveau, nos lèvres jointes s'entrouvrirent d'elles mêmes, zet nos langues se mêlèrent d'abord doucement. Puis se reconnaissant, zelles s'abandonnèrent dans zune folle sarabande comme zà l'époque Guéretoise.

    Plus rien d'autre ne comptait....
    Les zannées passées loin l'un de l'autre furent zeffacées d'un coup, balayées par le raz de marée de nos zémotions, de nos langues si zamoureuses d'elles mêmes que rien ne pouvaient plus les séparer.

    Je le sentis m'entrainer vers zun zailleurs, sans qu'une zonce de peur ne m'effleure zun seul zinstant, mon corps se mua vec le sien.

    Parce qu'il zétait lui, parce que nous zétions nous....
    Zun frère zet zune soeur zaux zyeux de tous, mais bien plus dans le secret de nos corps .....
    Nous connaissions tous les deux cet zinterdit, mais zaucun de nous ne pouvions zet n'avions jamais pu résister zà l'appel de nos coeurs zet nos corps qui s'attiraient l'un l'autre.

    La première fois me revint zen tête.... Cet zinterdit balayé par zune force que nous n'avions pu, su ni voulu contrôler. Nos coeurs depuis longtemps s'étaient parlés déjà, se disant des mots bien plus doux que les fraternels zattendus par tous.
    Zet ce soir là, zalors qu'il s'éloignait, je l'avais rejoint zà son bivouac de fortune.
    Car je n'avais pas pu faire zautrement, car le manque de le voir s'absenter, zavait créer cette douleur que seuls ses bras sauraient combler.
    Je l'avais rejoint, zet je m'étais laissée submerger par les flammes de cet zinceste que tous regarderaient d'un zoeil mauvais, mais contre lequel je ne luttais plus.
    Je pensais zà tout cela zalors que lui, zen maître des lieux, tatonnait malgré tout zà chercher la poignée de la porte puisque nos lèvres retrouvées ne voulaient plus se séparer.

    Soudain, je m'aperçus que la fraîcheur du dehors ne caressait plus mes zépaules, zet j'ouvris les zyeux, zémerveillée de me voir soudain dans sa maison, chez lui....
    avatar
    Gluth
    Admin

    Messages : 36
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Localisation : Nul part

    Re: Zarrivée bouleversante

    Message  Gluth le Sam 9 Mar - 13:22

    Emporté par l'instant, le cœur pleins d'émotions, il accepta sans s'en rendre vraiment compte, la douceur et la chaleur de ses lèvres chaudes sur les siennes.
    Le baiser fût bien vite langoureux, puis passionné... en oubliant, comme autrefois, que c'était sa sœur qu'il serrait dans ses bras... aimant se perdre sous cette douce langue qui lui procurait des sensations si merveilleuse. L'interdit laissa place à une étreinte amoureuse, comme deux véritables amants se retrouvant enfin.

    Sans cessé de quitter ces lèvres si incroyable, encore mieux et plus mielleuse que dans ses souvenirs, il entraina son Aliote vers la porte de la maison, la bouche soudée à la sienne.
    Après avoir chercher à taton la poignée, ils s'engouffrèrent tout deux à l'intérieur, laissant la porte se refermée d'elle même sous une violente brise.
    Il voulut lui souhaitait la bienvenue chez elle... mais sa langue préféra à la place s'aventurée toujours plus loin dans la bouche de sa petite soeur qu'il aimait sans doute plus que de raison... leurs corps parlaient pour eux.
    avatar
    Aliote

    Messages : 8
    Date d'inscription : 09/03/2013

    Re: Zarrivée bouleversante

    Message  Aliote le Sam 9 Mar - 12:19

    Tourné comme zil zétait, je ne l'avais point reconnu. Mais lorsqu'il se retourna, j'en restais sans voix.
    Moi sans voix, c'était chose bien rare....

    Le temps sembla zun zinstant se suspendre, zet zalors que je lâchais sa lettre qui s'envola plus loin, mes larmes se mirent zà couler zà l'unisson des siennes.
    Je n'en revenais pas c'était lui, zil zétait là devant moi: Mon Gluth, mon double moi, mon tout, lui l'Unique dont nul depuis Guéret n'avait su l'existence, mon secret, mon zmour ma vie.

    Comme dans zun rêve, je le vis s'approcher sans zun mot zet m'enlacer, comme si nous nous zétions quittés la veille.
    Pourtant quelques zannées, nous séparaient zà présent de Guéret, mais c'était lui, zet mon coeur qui s'affolait zalors qu'il m'enlaçait, ne s'y trompa guère.
    Lui que j'appelais frère devant tous, mais qui zétait bien plus qu'en nous zétions zensemble....
    Naturellement, mon corps pris sa place contre le sien, comme si cela zétait juste.
    Levant la tête, mes lèvres vinrent se sceller zaux siennes, comme zattirées par zelles, poussées par zune force plus grande que tout ce qui pouvait zésistait zautour de nous zà cet zinstant.
    Tout zaurait pu s'écrouler, là zautour de moi, zou la terre se fendre sous nos pieds que je ne m'en serais pas zaperçue. J'étais zenfin retourner chez moi, zau creux de ses bras....
    avatar
    Gluth
    Admin

    Messages : 36
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Localisation : Nul part

    Re: Zarrivée bouleversante

    Message  Gluth le Sam 9 Mar - 12:03

    C'est qu'il y en avait du laisser depuis quelques jours! Cela se voyait même depuis l'extérieur!
    Malgré la douleur, le travail n'attendait pas! Et puis de son vivant, elle s'en serait occupée, ce qui donnait à Gluth une bonne raison de mettre un peu d'ordre à cette maisonnée.

    Le temps se faisant clément, ce qui n'était pas gagné depuis quelques temps il faut dire, le grand brun en profita pour s'occupé du jardin. les broussailles et la mauvaises herbes avaient pris pocéssion des lieux. Les parterres de fleurs et le chemin ne se distinguaient plus du tout les uns des autres! Sans parler des taupes!

    Du lierre commençait à prendre d'assaut la petite grille, rempart entre le jardin et l'extérieur. Bonne idée pour commencé.

    Il se mit donc au travail, arrachant cette plante grimpante et envahissante sans aucun remord envers elle... grognant plus qu'autre chose tellement la tache fût assez longue. Il eut bientôt terminé quand une voix se fit entendre timidement à son oreille :



    'jour M'sieur.
    Je crois que le maître des lieux zattend sans doute ma visite.
    Me permettez vous d'entrer ?


    Il faillit s' étouffé par deux fois...
    - La première par le thermes "maître des lieux"... pensant premièrement que cette jeune femme s'était sans doute trompée de maison.

    Mais il attendait réellement quelqu'un, c'est pour quoi il se redressa et se tourna.

    -La seconde fût cette surprise!! Oui, elle était là, devant ses yeux!! Sa tendre soeur Aliote!! Son Aliote qui lui avait tant et tant manqué!!

    Il ne sût quoi dire... ne trouvant les mots... les larmes commençant à venir tellement il était remplis de joie de la revoir après toutes ces années!!
    Il ne perdit pas un seul instant, lâcha ce qu'il était en train de faire sans regret, et la pris dans ses bras pour l'enlacé bien fort.





    Dernière édition par Gluth le Sam 9 Mar - 12:56, édité 1 fois
    avatar
    Aliote

    Messages : 8
    Date d'inscription : 09/03/2013

    Zarrivée bouleversante

    Message  Aliote le Sam 9 Mar - 10:55

    Je n'en zavais pas cru mes zyeux zen lisant la lettre que je venais de recevoir.
    J'allais le revoir, zil m'invitait chez lui, dans son domaine....
    Je marchais sur zun nuage. J'avais l'impression de rêver.

    J'avançais sur le chemin, ma main serrant sa lettre, le coeur gonflé d'espoir.... Le revoir... le toucher.... me perdre dans ses bras....l'accueillir zencore comme si nous nous zétions quittés la veille.

    J'étais là devant la grille, admirative zet j'hésitais zun zinstant.
    Zet si cela n'était plus pareil, malgré nos courriers zéchangés qui promettaient des merveilles.

    Je tournais la tête zet vis zun garde. Je m'approchais de lui, sourire zaux lèvres zet lui dit :

    'jour M'sieur.
    Je crois que le maître des lieux zattend sans doute ma visite.
    Me permettez vous d'entrer ?

    J'en zoubliais de lui dire mon nom....

    Contenu sponsorisé

    Re: Zarrivée bouleversante

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 15 Déc - 13:44